Actualités du secrétariat du master 2017-2018

 

 

 

L’essentiel des actualités du secrétariat pédagogique (absences, emplois du temps, dates des examens, etc) sont disponibles pour les étudiants sur la plate-forme numérique Moodle

https://moodle.univ-paris8.fr/moodle/

Celui-ci est dorénavant opérationnel/ Il revient aux étudinats de s’y inscrire.

 

18 au 21 septembre 2017 : semaine d’intégration M1 et M2

Saint Denis, le 25 septembre 2017

 

La semaine d’intégration a permis de réunir la nouvelle promotion du master. Elle aura permis de présenter l’université à tous les nouveaux arrivants, de faire connaissance avec les services mis à leur disposition, de présentre le master dans ses détails, et de s’exercer à des ateliers pluridisciplinaires animés par les enseignants de l’équipe pédagogique.

Elle a été clôturé par un pot de bienvenue en présence d’anciens étudiants du Master.

 

 

 

Saint-Denis, le 24 juillet 2017

 

 

 

Nous aurons le plaisir de vous accueillir pour la rentrée universitaire le 18 septembre 2017, à 9h30. Celle-ci débutera par une semaine d’intégration obligatoire qui vise à présenter les objectifs du master, nos champs de recherche et de formation, nos méthodes de travail et d’évaluation, mais aussi l’établissement, ses ressources et les moyens qui sont mis à votre disposition. Elle constitue la première étape de construction de votre parcours pédagogique et doit vous aider à faire les choix les plus pertinents pour votre réussite. Elle est en outre l’occasion de faire connaissance avec l’ensemble de l’équipe pédagogique.

http://master-med.univ-paris8.fr/spip.php?rubrique399&var_mode=calcul

Clôture définitive de la campagne d’admission 2017-2018

 

 Le master regroupe pour cette année 85 étudiants, 55 en master 1 et 30 en master 2. La montée des effectifs en master 1 correspond aux nouveaux objectifs du master et à ses capacités d’accueil.

 

 

 

Clôture définitive des inscriptions M1 et M2

pour l’année 2017-2018

 

        Aucune nouvelle demande d’admission pour le Master ne peut plus être déposée.

        Le dépôt des dossiers est clos depuis un mois pour le M1 et 15 jours pour le M2.

 

Les responsables du département Relation euro-méditerranéennes et du Master Méditerranée Maghreb Europe, le 6 octobre 2017

 

 

 

 

 

Séminaire Marges, Marginalités et Marginalisations en Afrique du Nord et au Moyen Orient : Séance du 22 Novembre 2017

Université Paris 8 à Saint-Denis – UFR EriTES

 

Séminaire 2017-2018

 

Marges, Marginalités et Marginalisations en Afrique du Nord et au Moyen Orient

 
Séance du 22 Novembre 2017.
 
 
Hamza Esmili :
 
processus de relogement des populations anciennement bidonvilloises à Casablanca.
 

 

Résumé :  Entre 2004 et 2014, le programme Villes sans bidonvilles a signifié le relogement d’un million de personnes au sein de l’espace urbain marocain. Le pays, dont la frange « bidonvilloise » a représenté jusqu’à 25% de sa population urbaine totale, fait désormais figure de bon élève de la lutte contre « l’habitat insalubre ». Parmi les bidonvilles « éradiqués », celui des Carrières Centrales de Casablanca. Son caractère historique et l’importance de sa population[1] ont fait de la réussite de sa résorption un enjeu majeur du programme. En 2014, le bidonville des Carrières Centrales a ainsi été officiellement déclaré « éradiqué »[2] et ses habitants relogés dans un quartier de la lointaine périphérie urbaine, le bien-nommé Projet.

La communication proposée vise à opérer un retour aux évolutions structurales de la condition marginale en jeu dans le processus de sortie du bidonville et de relogement. Par le biais de la restitution d’un travail ethnographique mené au Projet sur le temps long et notamment via l’attention portée au "hidden transcript" (Scott, 2009 [1990]), il s’agira d’interroger les mutations des formes d’affiliation et de politisation des agents sociaux dans le cadre du passage d’un type d’habitat urbain à un autre. Il sera ainsi proposée une analyse de la recomposition des ressources critiques des populations ainsi déplacées à travers l’usage d’une morale religieuse populaire et d’un faux monarchisme naïf. 

 

Biographie : Doctorant au Centre Maurice Halbwachs (ENS-EHESS), sa recherche doctorale se situe au confluent de la sociologie urbaine et de la sociologie des formes culturelles. A travers l’ethnographie de différentes formes de mobilisations collectives et symboliques au sein d’une cité francilienne, il s’agit d’envisager la formation de discours critiques au sein d’espaces de marginalité urbaine. Aussi, cette recherche se situe dans la continuité d’un travail antérieur, également ethnographique, autour du relogement de populations bidonvilloises en lointaine périphérie de Casablanca (Maroc).