Le projet collectif en Master 2


Dans le cadre du Master, chaque année,

un groupe d’étudiant.e.s volontaires de M2 prend part

à un projet collectif.

 

De quoi s’agit-il ? Le projet collectif permet aux étudiant.es une mise en situation réelle dans le cadre d’un projet en cours mené par une organisation qui peut être une ONG, une collectivité territoriale, une organisation internationale, un service public ou une association de l’économie sociale et solidaire.

Il doit à ce titre déboucher sur un rendu auprès de cette organisation correspondant aux exigences attendues dans un cadre professionnel. Il constitue en ce sens une expérience professionnelle valorisable dans le parcours de l’étudiant.e en tant que telle. Pour la structure concernée, ce partenariat permet de mobiliser le savoir-faire des étudiant.e.s du Master sur leurs projets, disposant ainsi d’une analyse distanciée et critique au service de l’amélioration de son action.

Tout en conservant son caractère professionnalisant, la conduite du projet collectif s’inscrit dans un processus d’apprentissage. C’est la raison pour laquelle les étudiant.e.s bénéficient d’un double tutorat : de l’organisation en question et de l’équipe du Master.

 

Les projets collectifs en cours ou passés

Les deux derniers projets collectifs ont été menés en partenariat avec l’ONG franco-marocaine Migrations & Développement M&D (www.migdev.org).

  • Année 2021 – 2022 (en cours) : 4 étudiant.e.s sont actuellement en train de mener une étude sur les liens au territoire des jeunes du Souss Massa (Maroc) dans leurs trajectoires et leurs mobilités.

Au programme : analyse bibliographique, échanges en visioconférence avec les partenaires marocains, co-définition de la méthodologie, séminaire de travail délocalisé en Auvergne. Une mission de terrain au Maroc est également prévue en mai 2022 !

  • Année 2020 – 2021 : 7 étudiant.e.s ont coordonné une capitalisation du projet de Migrations & Développement, financé par l’Agence Française de Développement et intitulé : « Articuler Communautés agraires et communes rurales comme actrices d’une gouvernance foncière innovante pour une transition agroécologique dans le massif du Siroua ».

A défaut de pouvoir se rendre sur place étant donné les restrictions sanitaires, une mission a été organisée en Ardèche auprès du partenaire de M&D, l’association Terre & Humanisme.

Témoignages des étudiant.e.s 2020-2021 : « quelles compétences avons-nous appris ? »

[Le projet collectif] nous a appris la gestion de projet de groupe (capacité de travail en groupe, communication, maîtrise d’outils partagés) dans un cadre hybride (professionnel/académique), nous permettant par ailleurs une forme de transition entre le travail collectif académique et le travail collectif professionnel.

(…)

Nous avons également acquis une plus grande maîtrise de l’écriture professionnelle (capacité à adapter son langage pour le destinataire du rendu).

(….)

En outre, le projet collectif nous a permis une plus grande compréhension des compétences nécessaires à la gestion de projet, carrière que certain.e.s d’entre eux envisagent. Nous avons également pu développer nos compétences en coordination d’équipe projet. Il nous a permis d’approfondir notre capacité à mener à bien un entretien (adapter son langage face à l’interlocuteur, préparation de l’entretien, facilitation de l’entretien collectif).

(…)

Ce projet de groupe hybride nous a permis également d’apprendre à réaliser des allers-retours entre le milieu universitaire et le professionnel (terrain), compétence de plus en plus valorisée dans la gestion de projet.