M2 Sociétés, mouvements et politique (EC obligatoire au sein de la spécialisation Sociologie politique)

Enseignants en charge du cours : Didier LE SAOUT

 

Objectifs pédagogiques du cours

Le séminaire a pour objectif de permettre aux étudiant-e-s de distinguer la spécificité d’approches sociologiques disponibles dans l’étude des sociétés d’Europe et d’Afrique du nord par des lectures de textes d’auteurs inscrits dans des perspectives théoriques différentes. Il permet de comprendre la nécessité de recourir à un cadre théorique pour entreprendre une analyse des transformations du politique.

Organisation des contenus du cours

Ce séminaire interroge l’espace public dans son rapport à l’Etat dans les sociétés occidentales et d’Afrique du nord. Les conditions économiques et politiques qui ont participé au XVIIIème siècle à l’essor de la sphère publique bourgeoise en Europe se sont transformées au fur et à mesure que ces sociétés se complexifiaient. Le système politique fondé sur l’Etat de droit est aujourd’hui soumis à un processus de différentiation interne dans les domaines du pouvoir administratif et du pouvoir fondé sur la communication. En Afrique du nord, les Etats qui se sont reconfigurés au sortir de la colonisation ont contribué à l’essor d’une sphère publique.

La notion de « société civile » constitue l’axe autour duquel s’organisent les discussions du séminaire à partir d’approches théoriques variées. Les définitions de la « société civile » données par les auteurs depuis le XVIIIème siècle à partir du développement de la sphère marchande et de la sphère politique et la définition contemporaine comme un ensemble de groupes informels et d’associations volontaires qui institutionnalisent les problèmes sociaux dans la sphère publique dans un rapport d’autonomisation à l’Etat serviront à comprendre les niveaux de différentiation du pouvoir politique à l’œuvre dans les sociétés de part et d’autre de la méditerranée. La consolidation des espaces publics dans l’ensemble de ces sociétés seront également discutées du point de vue des analyses sociologiques de la globalisation. Au-delà, ces analyses serviront à comprendre le rôle de celles et ceux qui fabriquent l’opinion publique.

Modalités d’évaluation

- Un exposé oral avec remise des notes écrites.

- Un commentaire d’un texte à partir des lectures croisées des textes présentés dans le séminaire (devoir sur table).

.

Éléments de bibliographie

Habermas J. « L’espace public", 30 ans après », in Quaderni, n°18, « Les espaces publics », Automne 1992, pp. 161-191