Séminaire 2020 Mobilités en Méditerranée

Camps et migrants en Méditerranée
Les séances du séminaire se tiendront le jeudi, de 12h à 15h en salle D003 (Bât D)

Camps de réfugiés, campements de migrant.e.s, centres de rétention ou de détention administrative, centres d’accueil temporaires, les « camps sont en train de devenir l’une des composantes majeures de la “société mondiale” » (Agier, 2014). Ces espaces de confinement sont de plus en plus imposés comme un moyen pour tenir à l’écart et rendre invisibles les populations considérées comme indésirables. En Méditerranée - en Europe et sur ses marges immédiates -, la multiplication des camps de migrant.e.s revêt de multiples formes qui l’apparentent au processus mondial d’encampement tout en s’imposant comme l’un des symptômes marquants de la « crise des réfugié.e.s ».7

La seconde édition du séminaire « Mobilités en Méditerranée » se donne pour objectif de questionner ces lieux, ou « hors lieux », à travers les dispositifs politiques et sécuritaires mis en place à différentes échelles mais également de leur diversité en tenant compte du temps long contrastant avec le caractère d’urgence de leur
conception. L’installation dans la durée, la coexistence de plusieurs générations, les pratiques spatiales différenciées, donnent pourtant lieu, au-delà de la précarité, à des formes d’organisation de l’espace et de la vie quotidienne, des connexions avec les communautés internationales et les sociétés locales, qui seront abordées à partir de réalités de terrains variées : du Maroc au Liban, de la Grèce à la Tunisie.

30 JANVIER 2020 Yasmine Bouagga (CNRS – UMR Triangle

27 FÉVRIER 2020 Projection du film documentaire : Bienvenue au Refugistan (Anne Poiret)

5 MARS 2020 (séance reportée en raison de la mobilisation nationale)

12 MARS 2020 Camille Schmoll (Université Paris 7, UMR Géographie-cités )

19 MARS 2020 Anaïk Pian (Université de Stasbourg, UMR DynamE)

26 MARS 2020 Michel Tabet (anthropologue et cinéaste)

9 AVRIL 2020 Intervenant Médecins Sans Frontières